Sénégal : Descente aux enfers d'un maniaque politique sous fond de règlement de compte.

Sénégal : Descente aux enfers d'un maniaque politique sous fond de règlement de compte.

Réunie en plénière extraordinaire, la chambre basse du parlement retire à Ousman Sonko son immunité.

Dans un climat juridique un peu particulier vendredi 26 février 2021 à Dakar au Sénégal, l’Assemblée nationale a commencée à achever les dernières procédures pour lever l’immunité parlementaire du député le plus controversé de cette législature.

En fin de matinée de ce jour, les invitations ont été validé à temps pour en discuter sur la présentation éminente d’accusé de viol et de meurtre à la charge dans le lieu de l’Assemblée nationale en présence du ministre de la Justice et des Sceaux. Gardien M. Malek Sall.

La transmission de l’événement,

Les chaînes tv et autres médias n’ont pas pu retransmettre en direct sur leurs canaux. Cependant, grâce à la présence de Mam Jar Fam certaines informations étaient relayé  sur sa page Facebook. On apprendra que les procédures finales se déroulent dans une atmosphère houleuse entre les représentants de la majorité, de l’opposition et du non-alignement, comme l’a demandé le député Mustafa Ghirasi dans son intervention pour annuler le processus.Ce qui a été apporté par la presse locale.

Selon la même source, les procédures initiales depuis son lancement sont illégales et violent les articles 39,46,47 des statuts du Parlement, mais la demande de ce dernier a été annulée après un vote public et la majorité a voté «non».

Après cela, le Président de l’Assemblée nationale, M. Mustafa Anias, a demandé aux députés de faire preuve de retenue et de respecter ceux qui étaient autorisés à prononcer le discours, à savoir: le président de la Conférence des présidents, suivi du ministre de la Justice et du député concerné par la levée de son immunité parlementaire où de ses représentants à la session et enfin le chef de la commission chargée d’étudier le projet juridique avant de procéder au vote général entre le personnel de la Société nationale.

À 15h14 la nouvelle est tombée,

Le député Sénégalais ,Ousman Sonko, a été déchu de son immunité parlementaire.

À noter que l’opposition et les députés non alignés ont refusé de participer au vote.

Par ailleurs, la justice reste en droit de disposer du dossier de l’ancien député, Osman Sonko, accusé de » viols répétés et de menaces de mort. »

Affaire à suivre….

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.