Cameroun : Comprendre la genèse autour de la production des passeports

Cameroun : Comprendre la genèse autour de la production des passeports

IL est désormais possible d’établir son passeport au Cameroun en 48 heures.

C’est ce qui ressort de la cérémonie présidée par le patron de la police, Martin MBARGA NGUELE le 17 septembre 2020 à l’immeuble siège de la DGSN. Avant de faire l’état des lieux de cette situation, il urge de faire un récapitulatif.

Un contrat entre la DGSN et INCM/AUGENTIC

En effet, un contrat a été signé entre la DGSN et le consortium INCM/AUGENTIC. Selon ce contrat, la production des passeports doit être effective en 48 heures dès le mois de mars 2021. A titre illustratif, Labinot CARRETI, le PDG du consortium INCM déclare ce qui suit  » la production en masse et en place aura lieu en mars 2021. » Un soulagement pour les demandeurs.

Toutefois, ce passeport imprimé à jet d’encre va être remplacé par un passeport à impression laser. La technologie innovante du consortium allemand a reçu l’onction des pouvoirs publics. la procédure est entièrement dématérialisée pour un service de qualité et un document de voyage sécurisé.

La confirmation du patron de la police

A en croire les reportages réalisés à ce sujet, Martin MBARGA NGUELE déclare en ces termes  » les Etats ont mis en place un modèle de passeport biométrique que tous les Etats doivent adopter. » Toujours selon lui « ce passeport permettra en quelques heures, pas plus de 48h, que des demandes qui sont faites à l’intérieur du pays, puissent être satisfaites ».

La fin des longues attentes

Autrement dit, c’est fini la longue attente et la dictature des intermédiaires. le Cameroun ambitionne ainsi de rentrer dans une ère moderne où la paperasse va disparaître.

Martial SOP

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.