Cameroun - Fecafoot : Improbable accalmie annoncée

Cameroun -  Fecafoot : Improbable accalmie annoncée

Le comité exécutif provisoire de la fédération camerounaise de football, prend des décisions visant à mettre un terme à la cacophonie au sein de ladite institution.

Une réunion du comité exécutif provisoire de la FECAFOOT, s’est tenue ce mardi 16 février 2021 à Yaoundé. C’est conformément aux dispositions de l’article 42 des statuts de cette institution que celle-ci a été convoquée. Le quorum prévu à l’article 44 alinéa 1 des statuts atteint, la séance a pu se tenir valablement.

Un ordre du jour fort évocateur

La séance de travail portait sur deux points essentiels: Le problème de l’usurpation des fonctions. Il s’agit des fonctions de président et des membres du comité exécutif créé par M. Seidou Mbombo Njoya et l’examen des modalités de réintégration des organes élus en 2009, au sein des ligues régionales et départementales ont retenu l’ attention du comité. La reprise des compétitions de football, conformément aux décisions du TAS fit l’objet de réflexion au cours de cette séance de travail. Aussi, la situation du joueur André Onana n’a pas manqué au menu des échanges. C’est la désignation d’un porte parole qui bouclera la boucle.

Des décisions fortes.

Le comité présidé par le sénateur Albert Mbida, en conformité à la loi, prendra des décisions fortes. Il s’agit premièrement de la suspension de 16 têtes au sein de la fecafoot, au rang desquels M. Seidou Mbombo Njoya. En suite,il sera décider de réhabiliter les organes exécutifs des ligues départementales et régionales. Celle-ci intervient conformément à la sentence No 006/SA/CCA/15 du 15 Mai 2015. Ceci étant, les compétences de la ligue professionnelle de football du Cameroun, relatives à l’organisation des championnats ont été rétablies. Pour éponger son ordre du jour, M. Linus Pascal Fouda a été désigné porte parole du comité exécutif provisoire.

Des recommandations du président du comité exécutif provisoire

Par ailleurs, le président du comité a tenu à rassurer les acteurs du football. Assurances selon lesquelles, le comité fera son travail sans faille. Mais, il n’a pas manqué d’interpeller les dirigeants des clubs affiliés à la fecafoot. Ils sont tenus de ne prendre part, à aucune compétition organisée par les personnes dépourvues de mandats. Toutefois, les contrevenants s’exposent à de graves sanctions.

DONALD ARMEL OMOLOBINA

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.