Cameroun : Le torchon continue de brûler entre PIERRE SEMENGUE et SEIDOU MBOMBO NJOYA

Au cours d’une assemblée générale présidée par le président de la fédération camerounaise de football au siège de ladite institution lundi dernier, SEIDOU MBOMBO NJOYA a procédé à la nomination du secrétaire général de la ligue de football professionnel du Cameroun. Une décision qui ne ravit pas Pierre SEMENGUE, président de la LFPC.

La volonté de la fédération camerounaise de football de nommer un secrétaire général à la ligue de football professionnel du Cameroun est la pomme de discorde entre les deux entités. Selon l’analyste sportif, jules Denis ONANA la ligue est autonome et en ce sens là l’autonomie lui confer le droit d’avoir son secrétaire général et ses organes propres car il est mal venu que la fédération camerounaise de football puisse imposer deux personnes à la ligue. Pour le chan annoncé en janvier le bras de fer entre la FECAFOOT et la LFPC plombe les chances de réussite de la sélection camerounaise « le succès du chan est intimement lié au démarrage du championnat » affirme Lawrence NKEDE, analyste sportif.

L’urgence est signalée, le football camerounais doit quitter les bureaux et les tribunaux pour retrouver les pelouses des stades car la raison doit prévaloir pour éviter la piste d’une nouvelle normalisation. Rappelons que le secrétaire général de la LFPC connu sous le nom de Paul MEBIZO’O a été nommé au cours d’une assemblée générale tenue le 28 septembre dernier. Une nomination que le président Pierre SEMENGUE, actuel président de la LFPC qualifie de violation de textes car dit-il « la nomination ou la révocation d’un secrétaire général au sein de ses ligues par le comité exécutif de la fecafoot se fait sur proposition de leurs conseils d’administration respectifs »

Leave a comment

Send a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.